Un petit pois sur les poumons

Ron Sveden, un professeur à la retraite du Massachusetts, avait du mal à respirer.

On l’a examiné à l’hopital, et ses radios ont montré une tumeur au poumon, sans doute une tumeur cancéreuse.

Cette masse noire visible sur les radios était en réalité un pois égaré qui a germé dans son système respiratoire.

 »J’ai probablement avalé de travers, c’est ce que les médecins m’ont dit », a rapporté Ron Sveden, âgé de 75 ans, au journal Boston Globe.

Aprés avoir détecté la masse noire dans les poumons de cet habitant de Cape Cod dans le Massachussetts, atteint d’emphysème pulmonaire, les médecins ont pratiqué une biopsie de la masse suspecte.

A leur grande surprise, il s’agissait d’un germe de pois d’environ 1 centimètre. Le légume a été retiré sans difficultés.

Le médecin dit que ce n’est pas inhabituel que des particules alimentaires aillent se loger dans les poumons mais qu’il était surprenant que le pois ait pu germer dans un tel environnement.

Il a été opéré, et il s’est avéré qu’il avait « respiré » un petit pois qui, se trouvant au chaud et à l’humidité, avait commencé à pousser. Il avait même fait des feuilles.

Pas de cancer, et le voici de nouveau en bonne santé.

Ironie du sort, son premier repas après l’opération comprenait… des petits pois !
Lorsqu’on a un problème de santé, on a souvent tendance à penser au pire.
La première étape est toujours de trouver un spécialiste compétent, voire deux ou trois.
L’art du diagnostic est difficile, et les médecins ne sont pas infaillibles.
On parle souvent de « seconde opinion » comme une marque de sagesse.
Il m’a toujours étonné de voir la plupart des gens demander plusieurs devis pour une réparation de leur maison, et se laisser convaincre par le premier diagnostic venu sur leur corps.
Tout est possible… même un petit pois qui pousse dans un poumon !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *