Veilleuse de nuit dangereuse….

Le  message original a été écrit par une dame qui a appris une dure leçon récemment. 
  
Sa maison a été détruite par un incendie. Ayant une couverture d’assurances, sa maison sera reconstruite.  Ça, c’est  la bonne nouvelle. 
Cependant, les enquêteurs ont été très surpris lorsqu’ils ont découvert la cause de l’incendie.
 
L’équipe d’enquêteurs a fini par cerner l’endroit qui a donné naissance à cet incendie. La source de l’incendie se situait dans la salle de bain.

 
On a  demandé à la dame ce qu’elle avait branché dans la salle de bain. Elle a énuméré les choses habituelles… un fer a friser, un  séchoir à cheveux. 
 
Alors la dame s’est souvenue qu’elle avait aussi branché un  « plug-in »  pour répandre une odeur de parfum. 
  
C’est peut-être lui le responsable car on a vu parfois des incendies causés par des rafraichisseurs d’air.
 
Le plastique utilisé dans leur fabrication est très mince. Souvent après le feu, il ne reste rien qui permet de prouver que l’appareil a déjà existé.    
 
Quand l’enquêteur a regardé la prise de courant, les deux branches du rafraichisseur d’air étaient encore dans la prise.  
La dame a mentionné qu’elle avait aussi  un « plug-in » qui servait de veilleuse de nuit.
 
Elle avait remarqué que la lumière baissait d’intensité puis s’éteignait.
 
Quand elle retournait dans la salle de bain quelques heures plus tard, la lumière était rallumée.  
 
L’enquêteur lui a dit que le petit appareil devenait trop chaud et que la lumière baissait d’intensité et s’éteignait dans le but de  protéger la petite ampoule.
 
Une fois refroidie, elle se  rallumait.  
 
C’est un signe de danger lui dit l’enquêteur. Il lui a dit que personnellement, il ne brancherait jamais chez  lui aucun type de « plug-in » parce qu’il a vu trop d’incendies causés par ces appareils. 
Faites parvenir ce message à vos amis.  Vous  pourriez sauver des  vies.
 
Est-ce sérieux ?