Un mangeur de métal…

On annonce un fait inusité très inquiétant qui se serait produit au Pérou.

Un chirurgien raconte avoir opéré un homme qui avait avalé une quantité impressionnante d’objets vraiment très dangereux pour sa santé.

Force est de constater que chez certains individus, la bêtise n’a pas de limite.

Voici son récit.

Les médecins dans le nord du Pérou ont retiré près d’un kilo de clous de l’estomac d’un homme. C’est ce qu’a déclaré un chirurgien qui l’a opéré dernièrement. 

Le patient est arrivé avec de fortes douleurs abdominales. Après un examen sommaire, on a pensé que c’était l’appendicite.

Après des examens plus poussés, les médecins ont découvert qu’il avait des centaines de clous dans son estomac.

Alvarado a été admis à l’hôpital et après deux heures sur la table d’opération, les médecins ont enlevé 900 grammes (deux livres) de clous, des pièces de monnaie et de la ferraille de son estomac, ainsi que d’un petit couteau.

Le chirurgien a dit qu’il n’avait jamais eu un cas comme ça. «J’ai opéré beaucoup de patients, mais tant de choses dans un estomac, c’est vraiment extraordinaire. » 

Alvarado était dans un état stable après l’opération, il sera évalué par des spécialistes en santé mentale. 

L’équipe médicale se pose des questions sur les agissements de cet homme.

« J’ai avalé 17 clous  de cinq pouces en février et je ne suis pas mort, » dit-il fièrement.  

«Ils m’appellent la quincaillerie», explique Alvaredo depuis son lit d’hôpital dans le nord du Pérou.

Le jeune travailleur de la construction, âgé de 26 ans, a mangé du métal pendant les mois précédents son hospitalisation et dit qu’il peut maintenant faire une démonstration en public.

Est-ce possible qu’un être humain puisse agir de cette façon ?

Pour attirer l’attention sur lui, il est prêt à commettre l’irréparable.

Il faut vraiment être désaxé intellectuellement pour poser un tel geste ou c’est un canular.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *