Dernier voyage de cette bête.

Un homme, passionné de courses de chevaux, possédait plusieurs bêtes qu’il adorait. Une de ses bêtes commencait à prendre de l’âge.

Puis un jour, il se dit qu’il pourrait tenter de la faire courir une dernière fois avant de lui faire prendre une retraite bien méritée.

L’homme a essayé de faire monter le cheval dans la remorque attachée à son petit camion mais le cheval ne voulait pas y entrer.

C’était un peu étrange de voir le comportement du cheval car il était habitué à voyager dans cette petite remorque.

Enfin, après plusieurs tentatives, il finit par grimper dans la remorque.

Le conducteur prit la route en direction de la piste de course qui était à quelques kilomètres dans le but de lui faire faire de l’exercice et de suivre un léger entraînement.

Tout était planifié pour que l’homme et le cheval puissent prendre du bon temps sur la piste de course.

Pendant le trajet, la vieille bête faisait constamment du bruit et bougeait beaucoup comme s’il voulait signaler que quelque chose n’allait pas.

L’homme a pensé que sa frustration lors de l’embarquement n’était pas encore passée.

Mais chose étrange, les gens qui suivaient ou dépassaient la remorque klaxonnaient et faisaient des signes au chauffeur de la camionnette.

Ce dernier a ignoré les signaux donnés par les automobilistes et a continué sa route. L’homme s’est dit que le cheval a hâte de sortir de cette remorque le plus vite possible. 

Arrivé au terrain de course, il a ouvert la porte de la remorque, il a été estomaqué par ce qu’il a trouvé.

Son vieux cheval était mort, baignant dans son sang, et avait laissé sur la route une traînée de lambeaux de chair et de sang. La remorque était aussi trempée de sang.    

Les pattes du cheval étaient passées à travers le plancher pourri de la remorque et traînaient sur l’asphalte. Ce qui explique son agitation dans la remorque pendant le trajet.

Les quatre pattes du cheval étaient partiellement arrachées et usées jusqu’aux genoux.

Cette pauvre bête, solidement attachée, avait donné un signal d’inconfort dans la remorque mais le conducteur ne lui a pas prêté attention.

Elle a connu un fin atroce dans des souffrances épouvantables. Cette mésaventure passe un message, le cheval avait un pressentiment en refusant de monter dans la remorque.

Le conducteur de la camionnette a été négligeant en refusant de s’arrêter quand les automobilistes lui ont signifié qu’il se passait des choses anormales dans la remorque.

C’est bien triste mais ce cheval n’aura jamais fait son dernier tour de piste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *