Dormir la bouche ouverte….Oups !

Un homme d’affaires, exténué par les longues heures de travail décide de prendre le train pour voyager entre deux Etats américains afin de rentrer chez lui.

Cette journée était particulièrement humide et suffocante, de plus, le train était bondé de gens, rien pour améliorer la respiration. 

Toutes les fenêtres du wagon étaient grande ouvertes, ouvrant la voie à tout ce qui s’agite à l’extérieur.

Cette journée humide et chaude augmentait l’activité et l’abondance d’insectes. 

Peu de temps après avoir pris place sur son siège, il s’installe pour faire une petite sieste.

Il s’endort mais la bouche grandement ouverte, vu la chaleur extérieure et que les fenêtres du wagon sont ouvertes.

Des mouches, guêpes, bourdons et autres insectes trouvent le moyen de se faufiler à l’intérieur du wagon. 

Comme l’homme est tombé dans un sommeil plus profond, il dormait toujours avec la bouche ouverte, ronflant doucement.

Soudain, une mouche ou autre insecte vole dans sa bouche et s’infiltre dans sa gorge, ce qui cause son réveil, ignorant totalement ce qui venait de se produire. 

Puis, il est pris d’un malaise qui l’inconforte et demeure éveillé et inquiet de ce qui vient de lui arriver, pour le reste du voyage. 

Comme les jours passaient, il oublie de parler de cet incident mais il a commencé à se sentir mal.

Pensant que c’était un mal passager, il négligea de consulter un médecin. 

Mais une semaine plus tard, un ami a voulu le rejoindre par télépone chez lui.

Etant absent de son travail, l’ami voulant s’informer de ce qui se passait, constate qu’il ne répond pas aux appels répétés.

Il se rend à son appartement pour vérifier son long silence.

En entrant dans l’appartement, une odeur nauséabonde envahissait la pièce.

Il découvre son ami étendu sur le canapé avec un trou au niveau de l’estomac.

Le corps était dans un état de putréfaction avancée, ce qui démontre qu’il était mort depuis un certain temps.

Des mouches, insectes et des asticots pulullent sur le cadavre et dans la pièce.

Par sa négligence, l’homme a connu une fin tragique qu’il ne méritait pas.

Quel insecte aurait pu causer un tel drame ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *